Image undefined
Image undefined

Titre Pro 3 Coffreur - Brancheur

Se préinscrire

Le diplôme

Le titre professionnel de peintre en bâtiment est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP35312) pour une durée de 5 ans à compter du 18 août 2017.

Il est classé au niveau 3 de la nomenclature des niveaux de formation et dans le domaine d’activité 233s (code NSF).

Il est composé des quatres blocs de compétences qui suivent :

  1. Réaliser des ouvrages en béton armé coffrés en traditionnel
  • Coffrer en traditionnel bois ou en éléments manuportables
  • Mettre en place les armatures d’un ouvrage en béton armé coffré en traditionnel
  • Couler un ouvrage en béton armé coffré en traditionnel

2. Réaliser des ouvrages en béton armé banchés

  • Elinguer et manœuvrer des charges
  • Coffrer des ouvrages en béton armé au moyen de coffrages-outils
  • Mettre en place les armatures d’un ouvrage en béton armé banché
  • Couler un ouvrage en béton armé banché

3. Réaliser la pose et le liaisonnement d’éléments préfabriqués en gros œuvre

  • Elinguer et manœuvrer des charges
  • Poser et liaisonner des éléments préfabriqués en gros œuvre
  • Monter et démonter un dispositif d’étaiement provisoire

4. Réaliser des radiers, des planchers et des tabliers d’ouvrages d’art courants

  • Elinguer et manœuvrer des charges
  • Monter et démonter un dispositif d’étaiement provisoire
  • Réaliser les coffrages de radiers, planchers et tabliers d’ouvrages d’art courants
  • Mettre en place les armatures de radiers, plancher et tabliers d’ouvrages d’art courants
  • Couler un ouvrage en béton armé de type radiers, planchers et tabliers d’ouvrages d’arts courants.

LE MÉTIER

Le coffreur bancheur réalise, à partir de plans et de consignes, des fondations, des murs, des structures, des planchers et des éléments en béton armé constitutifs de bâtiments qui peuvent avoir des destinations variées (bâtiments à usage d’habitation, petits collectifs, commerciaux, tertiaires, industriels, agricoles ou techniques, de génie civil et ouvrages d’art courants, etc.).

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

  • Le coffreur bancheur procède à la mise en place et à l’étaiement des coffrages et moules, positionne des armatures et met en œuvre du béton. Lorsque celui-ci a atteint le niveau de résistance requis, le coffreur bancheur décoffre l’ensemble.Suivant la nature de l’ouvrage, il peut mettre en place des éléments préfabriqués de béton armé ou béton précontraint.Il utilise des coffrages-outils standards ou des coffrages spécifiques en fonction des caractéristiques de l’ouvrage à réaliser. Très souvent, il travaille en coordination avec le conducteur de l’engin de levage.Sur des chantiers de construction de bâtiments à usage collectif, commercial, tertiaire ou industriel, le coffreur bancheur participe à la réalisation des structures en béton armé.

    Sur des chantiers de génie civil, le coffreur bancheur participe à la réalisation des ouvrages d’art, des passages hydrauliques, des équipements industriels, etc.

    Le coffreur bancheur exerce son activité principalement en extérieur. Il est exposé aux intempéries et travaille souvent dans des conditions parfois difficiles (pluie, neige, froid, chaleur, vent, poussières, bruit). Toutefois depuis de nombreuses années, les entreprises sont engagées dans l’amélioration des conditions de travail et de sécurité, la mécanisation des manutentions, l’utilisation d’équipement de protection collectives et individuelles performants. De fait les innovations permanentes n’ont de cesse de diminuer la pénibilité et les risques professionnels dans les activités du coffreur bancheur.

    Pour le travail en hauteur et tout particulièrement la manutention d’éléments lourds à l’aide d’engins de levage, il a le souci permanent de sa propre sécurité et de celle de son équipe.

    Il doit être doté d’une bonne condition physique, car le port de charges répété, les efforts fréquents, la marche et la station debout rythment son quotidien.

    Il connait et applique scrupuleusement la législation en vigueur en matière de sécurité au travail et porte systématiquement ses équipements de protection individuelle (EPI). Il prend connaissance du Plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS), quand il existe, sinon du plan de prévention et en respecte les consignes.

    Le coffreur bancheur exerce généralement ses activités professionnelles dans des PME ou grandes entreprises de bâtiment ou de génie civil. Toutefois il peut exercer son activité de fabrication (coffrage ferraillage, coulage, finition), sur chantier en fabrication foraine ou en atelier de fabrication industrielle.

    Le coffreur bancheur intervient dans tous types de milieux, urbains ou ruraux, montagneux ou maritimes, en souterrain, sur les voies de circulations (routes, chemins de fer, canaux), sur les ouvrages de traitement de l’eau, etc. Les chantiers peuvent être éloignés du siège de l’entreprise, ce qui peut engendrer pour le professionnel des déplacements de moyenne ou longue durée. Ses horaires sont modulables et variables (contraintes liées à la planification du chantier, aux délais d’exécution, au travail posté).

    Le coffreur bancheur travaille en équipe, il doit posséder des qualités relationnelles qui lui permettent de réaliser ses activités de manière sécurisée et productive.

    La législation et les préoccupations environnementales des entreprises imposent au coffreur bancheur le respect systématique du tri des déchets de chantier, mais également la maîtrise des nuisances (bruit, poussière, vibrations), de la consommation d’eau, d’électricité et de carburant. Les évolutions numériques impactent les métiers de la construction. Pour consulter des plans, des détails techniques, des vues 3D, le professionnel est amené à utiliser de manière simple une tablette ou un smartphone.



ET ENSUITE : MÉTIER(S) ACCESSIBLES

  • coffreur
  • coffreur bancheur
  • constructeur en béton armé du bâtiment
  • constructeur en ouvrages d’art

Organisation

Durée de la formation: 1 an

Rythme d’alternance : variable
Suite à la signature d’un contrat d’apprentissage (ou de professionnalisation) avec une entreprise du métier, vous devenez salarié.
Vous bénéficiez d’une formation « en situation » sous la responsabilité d’un Maître d’Apprentissage (ou Tuteur Entreprise).

Pré-requis

Niveau du CAP/BEP ou équivalent en coffrage, avec une expérience professionnelle dans le domaine.

Signer un contrat d’alternance avec une entreprise :

  • Contrat d’apprentissage
  • Contrat de professionnalisation

Taux de réussite

Pas
de données disponibles en 2021.

Image undefined

POURSUITE D'ÉTUDES

Après le Titre Pro 3 Coffreur - Brancheur, une poursuite de formation est possible au sein de BTP CFA Auvergne - Rhône-Alpes, selon la liste présentée ci-dessous :